background image
b) par dérogation à l'article 4, paragraphe 1, et à l'article 4
bis, paragraphes 1 et 5, les AP non répertoriés à l'annexe
III peuvent continuer à être utilisés, jusqu'à nouvel
examen, conformément à la législation nationale;
c) par dérogation à l'article 4 ter, les États membres
peuvent continuer à autoriser les AP au niveau national.
Article 4 sexies
L'utilisation de l'azodicarbonamide, visée au numéro de
référence 36640 (n
o
CAS 000123-77-3) dans la fabrication
de matériaux et d'objets en matière plastique est interdite.»;
6) à l'article 5 bis, le paragraphe 2 est remplacé par le texte
suivant:
«2.
Aux stades de la commercialisation autres que la
vente au détail, les matériaux et objets en matière plastique
qui sont destinés à être mis en contact avec des denrées
alimentaires et qui contiennent des additifs visés au para-
graphe 1 doivent être accompagnés d
'une déclaration écrite
contenant les informations visés à l'article 9.»;
7) à l'article 7, le troisième alinéa est ajouté:
«Pour les matériaux et objets en matière plastique qui sont
destinés à être mis en contact ou qui sont déjà en contact
avec des denrées alimentaires pour nourrissons et enfants
en bas âge au sens des directives 91/321/CEE et 96/5/CE,
les LMS applicables sont toujours exprimées en mg/kg.»;
8) l'article 7 bis suivant est inséré:
«Article 7 bis
1.
Dans les matériaux et objets en matière plastique
multicouches, la composition de chaque couche en
matière plastique doit être conforme à la présente directive.
2.
Par dérogation au paragraphe 1, une couche qui n
'est
pas en contact direct avec la denrée alimentaire et qui en
est séparée par une barrière fonctionnelle en matière plas-
tique peut, pour autant que le matériau ou objet à l'état fini
respecte les limites de migration spécifique et globale fixées
dans la présente directive:
a) ne pas respecter les restrictions et spécifications prévues
dans la présente directive;
b) être fabriquée avec d
'autres substances que celles
incluses dans la présente directive ou sur les listes natio-
nales concernant les matériaux et objets en matière plas-
tique destinés à entrer en contact avec des denrées
alimentaires.
3.
La migration des substances visées au paragraphe 2,
point b), dans la denrée alimentaire ou le simulant ne doit
pas dépasser 0,01 mg/kg, mesurée avec la certitude statis-
tique requise par une méthode d
'analyse conformément à
l
'article 11 du règlement (CE) n
o
882/2004 du Parlement
européen et du Conseil (*). Cette limite est toujours
exprimée en concentration dans les denrées alimentaires
ou les simulants. Elle s
'applique à un groupe de composés,
s
'ils sont structurellement et toxicologiquement liés (en
particulier les isomères ou composés avec le même
groupe fonctionnel pertinent), et inclut un éventuel trans-
fert non désiré.
4.
Les substances visées au paragraphe 2, point b),
n
'appartiennent pas à l'une des catégories suivantes:
a) substances classées comme substances
"cancérogènes",
"mutagènes" ou "toxiques pour la reproduction",
avérées ou suspectées de l
'être, à l'annexe I de la direc-
tive 67/548/CEE du Conseil (**);
b) substances classées selon le critère de responsabilité
propre comme substances
"cancérogènes", "mutagènes"
ou
"toxiques pour la reproduction" conformément aux
dispositions de l'annexe VI de la directive 67/548/CEE.
___________
(*) JO L 165 du 30.4.2004, p. 1; rectifié au JO L 191 du
28.5.2004, p. 1.
(**) JO 196 du 16.8.1967, p. 1.»;
9) à l
'article 8, le paragraphe 5 suivant est ajouté:
«5.
Sans préjudice du paragraphe 1, pour les phtalates
(numéros de référence 74640, 74880, 74560, 75100,
75105) visés à l
'annexe III, section B, le contrôle du
respect de la LMS ne s'applique qu'aux simulants de
denrées alimentaires. Ce contrôle peut toutefois être
effectué sur les denrées alimentaires lorsque celles-ci n'ont
pas encore été en contact avec le matériau ou l'objet, que la
présence de phtalates y est recherchée au préalable et que
leur taux n'est pas statistiquement significatif, ni supérieur
ou égal à la limite de quantification.»;
10) l'article 9 est remplacé par le texte suivant:
«Article 9
1.
Aux stades de la commercialisation autres que la
vente au détail, les matériaux et objets en matière plastique
ainsi que les substances destinées à la fabrication de ces
matériaux et objets doivent être accompagnés d
'une décla-
ration écrite conformément à l
'article 16 du règlement (CE)
n
o
1935/2004.
2.
La déclaration visée au paragraphe 1 est établie par
l
'exploitant et contient les informations figurant à l'annexe
VI bis.
FR
31.3.2007
Journal officiel de l
'Union européenne
L 91/21