background image
Olivier Vitrac et Catherine Joly
32
70
Figure 3-3. Interface du logiciel « Decision Tool for Compliance Testing »
8
. La base de données initiale est
créée à partir des paramètres connus par l'industriel qui réclame l'audit (STEP 1/2), les paramètres
faisant l'objet de discussion sont saisis avec l'interface STEP 2/2. La concentration maximale dans le
matériau est mise en jour en temps réel.
Si le fournisseur accepte
a priori de donner une valeur de
m ax
0
P Fo
C
=
, l'objectif alternatif
consiste à obtenir la confirmation que les valeurs de
^
K
et/ou de
*
v
déduites de
m ax
0
P Fo
C
=
et
des abaques précalculés sont des surestimateurs réalistes des valeurs de
K
et/ou
*
v
.
3.3 Schémas pour la prédiction de la contamination par les
matériaux multi couches
3.3.1 Approximations physiques
Pour les matériaux multicouches, l'énumération et la classification de toutes les combinaisons
des intervalles sur les paramètres d'entrée est compliquée et non-exhaustive. Cette section se
propose au contraire de montrer qu'une décomposition entre paramètres connus et paramètres
mal connus est presque toujours possible et peut être employée pour estimer
F
C
(noté
C
0
pour
les matériaux multicouches) ou
max
0
P Fo
C
=
.

Ainsi, comme pour les matériaux monocouches (voir l'équation (14)), la contamination par les
matériaux multicouches est décomposée en une contribution cinétique et une contribution ne
dépendant pas du temps :
8
Accessible en ligne via le SAFE FOOD PACKAGING PORTAL[
18
].