background image
TI : La modélisation du risque de contamination d'un aliment emballé
49
70
V
E
R
S
I
O
N
2
:
F
e
b
r
u
a
r
y
8
,
2
0
0
7
Figure 4-4. Distributions arbitraires de a) Fo, b) Bi et c) K. Les distributions sont normalisées de manière
à que leur intégrale soit égale à 1.

4.3.1 Effets combinés de s
D
et s
h
4.3.1.1
Intérêt
L'introduction d'un facteur d'incertitude,
s
h
, non nul est particulièrement utile pour pallier
aux manques de données publiées sur
h
F
et pour prendre en compte des effets non contrôlés
(contact imparfait entre l'emballage et l'aliment, effet limitant de la texture de l'aliment,
exsudation, séparation de phase). De manière pratique, l'addition d'une résistance au transfert
à l'interface, R
H
, qui peut être artificielle, permet de prédire la quantité de contaminant qui
quitte l'emballage sans recourir à une modélisation complexe du transfert dans l'aliment.
4.3.1.2
Principe
La formulation adimensionnée dans le paragraphe 2.2.3.2 n'utilise pas directement
D
P
et
h
F
mais les nombres sans dimension
Fo et Bi. Du point de vue statistique, les deux descriptions
ne sont pas équivalentes puisque
D
P
et
h
F
sont supposées être des quantités indépendantes
quand les nombres et
Fo et Bi ne le sont pas par définition (D
P
et
h
F
apparaissent dans
l'expression de
Bi). Le modèle aléatoire correspondant pour Fo et Bi est:
( )
(
)
*
*
2
2
*
*
*
,
*
*
D
D
h
P
P
P
s
p
Fo
p
F
P
P
s
s
P
P
P
Bi
D
t
D
t
Fo
D
Fo Fo
l
l
h
l
h l
h
Bi
Bi Bi
D
D
D
=
=
=

=
=
=

(43)