background image
TI : La modélisation du risque de contamination d'un aliment emballé
57
70
V
E
R
S
I
O
N
2
:
F
e
b
r
u
a
r
y
8
,
2
0
0
7
Figure 4-9. Interface html du logiciel MIGRARISK
9
qui généralise les prédictions du logiciel
MONOLAYER au cas probabiliste.
4.5.2 Exemples
Les approches probabilistes sont particulièrement adaptées pour l'étude de la contamination
des aliments par des additifs ubiquitaires ou aux résidus de polymérisation. La Figure 4-10 et
la Figure 4-11 présentent la contamination d'un yaourt contenu dans un pot en polystyrène et
de l'huile contenue dans une bouteille en polyéthylène haute densité par le styrène et un
antioxydant primaire (le 2,6-di-tert-butyl-4-hydroxytoluène ou BHT) respectivement. Dans
les deux situations, la substance est supposée présente avec une concentration initiale de
0
-1
500mg kg
P
C
=
avec une incertitude
0
0,15
P
C
s
=
. Les temps de contact sont choisis, soient
égaux aux temps de stockage moyens de ces produits (avec
s
t
=1,2 et 1.3 respectivement pour
le yaourt et la bouteille d'huile), soient égaux à la durée de vie commerciale règlementaire de
ces produits (
s
t
=0). Par ailleurs, le yaourt est considéré soit comme un solide gélifié (
10
Bi
=
),
soit comme un liquide mélangé (
Bi
= +
). Pour l'huile
100
Bi
=
a été retenu. Les autres
hypothèses communes sont :
1,
0.5,
0
p
D
K
Bi
l
K
s
s
s
s
=
=
=
= =
.

Le cas du yaourt (Figure 4-10) illustre une situation, où la distribution de la contamination
dépend à la fois de l'incertitude sur les paramètres cinétiques et sur la quantité initialement
présente. L'huile (Figure 4-11) présente par contre une situation ou la valeur de la
contamination dépend principalement de l'incertitude sur le seul bilan de matière. Dans ce
dernier cas, la distribution tend à être symétrique et à reproduire la distribution Gaussienne de
la concentration dans le matériau initial.
9
Accessible en ligne via le SAFE FOOD PACKAGING PORTAL[
18
]