background image
O. Vitrac et C. Joly
22/71
20/07/2007
TI_ARTICLE2_VITRAC_JOLY_VERSION2.DOCX
22 | 71
formulation
contact ou
exposée
avec l'aliment
contamination
Couche en contact en plastique
+++
+++++
+ à +++
+++++
Couche n'entrant pas
en contact avec l'aliment
+++
+++++
+++
Bouchon
+++
++
à +
++
Joint
+++++
+
à +
+ à ++
Vernis (extérieur)
+++ à +++++
+++++
+++
Encre
+++++
+ à +++
+ à +++
4.3.2 Emballage secondaire
L'emballage secondaire a généralement pour le produit une fonction de protection mécanique,
logistique, d'identification et d'information (marque, nom du produit, composition,...). C'est souvent
le support d'impression privilégié par les industriels et, à la différence de l'emballage primaire, la
quasitotalité de la face externe est recouverte d'encres et d'autres supports d'impression. La
réglementation associée à ce matériau est distincte de celle des matériaux au contact des aliments.
Dans certaines conditions, ce matériau peut être une source de solvants, de plastifiants, de photo
amorceurs spécifiques car le niveau de formulation est souvent très élevé.
4.4 Points critiques relatifs aux matériaux d'emballage
Cette partie traite des risques de contamination et d'interaction contenant/aliment pour chaque
grande catégorie de matériau d'emballage.
4.4.1 Thermoplastiques
Les matériaux thermoplastiques sont constitués des polymères de grande diffusion et utilisés seuls
dans une structure monocouche ou multicouche. Ils peuvent être associés à d'autres matériaux :
papiers, cartons, métal, verre.... Les thermoplastiques éventuellement modifiés chimiquement sont
également utilisés comme adhésifs (films thermofusibles, colles aqueuses). Ainsi un copolymère
greffé d'une polyoléfine et d'anhydride maléique pourra être retrouvé comme colle entre une
polyoléfine et autre polymère incompatible (principalement polyvinyles alcools, polyvinyles acétates,
polyamides et polyesters). L'utilisation des thermoplastiques comme vernis et encres est
anecdotique au profit des thermodurcissables.
Le risque de contamination dépend de la position de la température de transition vitreuse par
rapport à la température d'utilisation (Tableau 44) et du niveau de formulation du matériau
(Tableau 45). Sachant que les matériaux polymères mis en forme à haute température (audessus de
leur température de fusion), des produits de dégradation du matériau ou des résidus présents
peuvent également constitués des contaminants potentiels (voir 4.5.6.2).
Tableau 44. Etat des principales matières plastiques en fonction de leur température d'utilisation
Polymère
Représentativité
Sur le marché
20°C
(aliment
emballé
congelé)
4°C
(aliment
réfrigéré)
25°C
(aliment à
température
ambiante)
100°C
(aliment
réchauffé)
Polyéthylène
téréphtalate (PET)
25%
A/V ­
SC/V
A/V ­ SC/V
A/V ­ SC/V
A ou SC/K
(film)
Polyéthylène
(LDPE, MDPE, HDPE)
20 %
SC/K
SC/K
SC/K
SC/K
Polypropylène (PP)
10 %
SC/V
SC/K
SC/K
SC/K
Polystyrène (PS)
5%
A/V
A/V
A/V
non utilisé
Polychlorure de vinyle
(PVC)
3%
A/V
A/V ou A/K
(si plastifié)
A/V ou A/K
(si plastifié)
non utilisé