background image
ARTICLE 2
Bases physicochimiques pour l'évaluation de la conformité
TI_ARTICLE2_VITRAC_JOLY_VERSION2.DOCX
20/07/2007
41/71
41| 71
de la température. En d'autres termes, cette méthode intègre à la fois les effets enthalpiques et les
effets entropiques non conformationnels.
Figure 53. Illustrations des minima d'énergie de contact (
A B
+
) et de compaction (
A B
z
+
) pour différents
prototypes de molécules : résidus linéaires (ex. 1décanol,1eicosanol), antioxydant (BHT) et simulants de
l'aliment (éthanol, méthanol). Les billes et les nuages représentent les volumes de van der Waals des atomes
et des molécules respectivement.
PE = polyéthylène ­ BHT = 2,6Bis(1,1diméthyléthyl)4méthylphénol.
Le calcul de l'énergie de contact entre un i et P requiert un traitement particulier car la valeur
dépend de la longueur du polymère considérée. Pour une substance i donnée, la longueur optimale
du polymère à considérer correspond à la longueur pour laquelle
,
i P
est minimum.
L'échantillonnage est optimal quand la taille des segments de polymère « sondes » sont
approximativement de la même taille que la molécule i (voir la Figure 52). Cet effet est illustré sur la
Figure 54 pour une substance ressemblant aux chaînes du polymère (décanol) et ne ressemblant pas
aux chaînes du polymère (BHT). Par ailleurs, les contraintes topologiques des polymères imposent
que les atomes des extrémités des oligomères représentant une chaîne complète ne soient pas en
contact entre eux ou avec la substance i. Cette propriété est matérialisée par le label « non contact »
sur la Figure 53.