background image
O. Vitrac et C. Joly
8/71
20/07/2007
TI_ARTICLE2_VITRAC_JOLY_VERSION2.DOCX
8 | 71
1 Préambule
La prédiction de la contamination des aliments par les substances de l'emballage est une
préoccupation récente. Bien que les modèles disponibles aujourd'hui soient encore imparfaits,
l'utilisation d'approches prédictives est très fortement encouragée par les autorités réglementaires
Européennes et NordAméricaines. Elle obéit à deux priorités : i) faciliter la libre circulation des
aliments emballés, des emballages et de leurs constituants (polymère, additifs) sur leurs larges
marchés intérieurs respectifs et ii) protéger le consommateur de contaminants chimiques potentiels
issus de l'emballage. Dans cette logique, l'article 14 de la directive européenne « plastiques »
2002/72/CE (EC, 2002) introduit la possibilité de démontrer la conformité des matériaux plastiques à
l'aide d'approches prédictives. Ces mêmes approches peuvent contribuer à répondre aux obligations
récentes imposées par la directive cadre (2004/1935/CE) : obligation de traçabilité des matériaux au
contact des aliments, obligation d'une évaluation et d'une décision de gestion de risque pour
l'introduction d'une nouvelle substance.
Cet article fait le point sur les mécanismes responsables de la contamination des aliments par les
matériaux au contact, dont l'emballage, et sur les moyens pour les prévoir soit de manière
qualitative ou quantitative. Le contenu s'adresse en amont de la filière emballage aux acteurs ­
producteurs de polymères, fabricants d'additifs, formulateurs ­ qui souhaitent augmenter la sécurité
sanitaire des produits dès la phase de conception. Il s'adresse également en amont aux
transformateurs et industriels de l'agroalimentaire, qui doivent démontrer la conformité des
matériaux mis sur le marché.
Du fait de la dissymétrie des connaissances partagées entre utilisateurs de matériaux ou de
substances et les fabricants euxmêmes, cet article met l'accent sur l'élaboration de
recommandations, qui permettent l'élaboration de scénarios de contamination robustes malgré la
nonexhaustivité de l'information dont ils disposent (ex. formulation détaillée des matériaux
d'emballage, propriétés physicochimiques des matériaux, quantités présentes...). A partir d'une
description moléculaire des transferts, des modèles prédictifs des coefficients de transport sont par
ailleurs introduits pour étendre les approches prédictives du risque de contamination à un grand
nombre de substances, de matériaux et de conditions de température de stockage ou de mise en
forme. Les techniques de modélisation robustes par intervalles ou probabilistes de la contamination
des aliments emballés et de l'exposition du consommateur sont détaillées dans un article
indépendant de la collection Techniques pour l'Ingénieur intitulé : « La modélisation du risque de
contamination d'un aliment emballé ». Cet article est appelé article 1 dans la suite du document. La
lecture conjointe des deux articles est recommandée..
Le document est organisé en 7 sections relativement indépendantes, dont les objectifs sont repris
dans le Tableau 11. Un parcours de lecture pour 4 lecteurs types est donné dans le Tableau 12.
Tableau 11 : Contenu des différentes sections
Section
Contenu
2
Introduction aux matériaux plastiques
3
Aperçu de la règlementation
4
Points critiques associés à la contamination
5
Les mécanismes thermodynamiques responsables de la contamination
6
Les mécanismes de transport responsables de la contamination
7
Conclusions
Tableau 12 : Suggestions de parcours de lecture
Lecteur
Suggestions de parcours
Intéressé par un aperçu du risque de contamination
2, 3, 4
intéressé par l'évaluation de la conformité d'un matériau
2, 4, (article 1)