background image
ARTICLE 2
Bases physicochimiques pour l'évaluation de la conformité
TI_ARTICLE2_VITRAC_JOLY_VERSION2.DOCX
20/07/2007
9/71
9| 71
intéressé par l'utilisation avancée des approches prédictives
4, 5, 6 (article 1)
appartenant à une autorité de contrôle ou de veille sanitaire
2, 3, 4, 5, 6, 7 (article 1)

Parce que la modélisation du risque de contamination des aliments emballés requiert également des
connaissances techniques et scientifiques très diverses et actualisées ­ notamment sur les types de
matériaux d'emballage, leurs compositions, leurs propriétés et leurs voies technologiques de mise en
forme ­ nous renvoyons le lecteur, qui recherche plus de détails spécifiques, à une liste non
exhaustive d'articles disponibles dans la collection Techniques de l'Ingénieur.
Tableau 13 : Listes d'articles connexes dans les TI (A COMPLETER par l'éditeur)
Domaines
articles TI connexes
Section
concernée
Contaminants potentiels de type « additifs »
ou « adjuvants »
A3230, A3231, A3232
3, 4, 6
Fonctions de l'emballage
4, 5
Aspects règlementaires
F1300, F1320, AM3840, M4490, M449
3
Adhésifs
AG6750
4
Vernis des emballages métalliques
F1310
4
Colorants et pigments
AM3234
4
Toxicologie
P3229
3
Modélisation probabiliste
A5651, AF166
article 1
Résolution d'équations aux dérivées partielles
AF551, AF50
article 1
Modélisation moléculaire
J1011, BE8290
5, 6

2 Introduction aux matériaux plastiques

Les matériaux polymères, appelés matériaux « plastiques », sont des matériaux constitués de
macromolécules formulés en présence d'additifs divers. L'enchevêtrement de longues chaînes de
polymères, parfois ramifiées, leur niveau d'organisation et la présence d'interactions
intermoléculaires assurent la cohésion du matériau et son état condensé. Les chaînes peuvent
présenter une forme amorphe (polymère amorphe) ou semicristalline (polymère semicristallin) et
développer également une orientation privilégiée (polymère orienté) selon l'aptitude du polymère à
cristalliser et selon son histoire thermomécanique (Figure 21). En fonction de la température, la
phase amorphe présente deux états, appelés successivement vitreux puis caoutchoutique, de part et
d'autre d'une température caractéristique dite température de transition vitreuse. Le lecteur
trouvera des compléments dans les ouvrages généraux sur les matériaux polymères et composites
(Groupe GFP, 2005 ; Brydson, 1999 ; Klenin, 1999 ; Kausch et al., 2001).
Figure
21 :
Organisation
multiéchelle
des
polymères :
exemple
du
polyéthylène.
a) structure chimique, b) chaîne gaussienne, c) structure semicristalline, d) structure polycristalline à
symétrie de révolution (sphérulite), e) matériau hétérogène.